La blockchain, une révolution en marche

En 2024, la blockchain n'est plus un simple buzzword, mais une réalité qui s'impose dans de nombreux secteurs. Cette technologie, qui permet des échanges décentralisés, sécurisés et transparents, ouvre de nouvelles perspectives en matière d'emploi et de formation. Le Web3, nouvelle iteration d'Internet basée sur la blockchain, connaît un essor fulgurant. Les entreprises, conscientes du potentiel, sont en quête de talents capables de comprendre et de maîtriser les enjeux de cette révolution numérique.

Pourquoi suivre une formation blockchain ?

Suivre une formation blockchain vous permet d'acquérir les compétences nécessaires pour réussir dans ce secteur en pleine expansion. Vous pourrez ainsi postuler à des postes tels que :

  • Développeur Blockchain
  • Ingénieur Blockchain
  • Architecte Blockchain
  • Analyste Blockchain
  • Spécialiste marketing blockchain

En plus de ces métiers spécifiques, une formation blockchain vous permettra également de développer des compétences transversales précieuses sur le marché du travail, telles que :

  • Cybersécurité
  • Gestion de projet
  • Droit
  • Conformité
  • Communication


La Blockchain Business School (BBS), votre tremplin vers le succès

Face à ces tendances du marché de l'emploi dans le numérique, la Blockchain Business School (BBS) se positionne comme un acteur clé de la formation aux métiers de la blockchain et du Web3. La BBS propose notamment une formation de Product Manager Web3, qui intègre des modules de product ownership et d'autres compétences métier essentielles. Cette formation répond parfaitement aux besoins des entreprises, qui recherchent des profils capables de gérer des projets innovants dans l'écosystème Web3.

Toutes les formations dispensées par la BBS sont sanctionnées par une certification en gestion de projet via les méthodes agiles. Cette approche pédagogique est en phase avec les attentes du marché, qui valorise l'agilité et la flexibilité dans un secteur en constante évolution.

La BBS se distingue également par sa spécialisation dans les technologies blockchain et d'intelligence artificielle. Ces deux domaines, identifiés comme des sources de métiers porteurs par la GEN, sont au cœur de l'offre de formation de l'école.

Pour concevoir ses programmes, la BBS s'appuie sur un réseau de plus d'une centaine de professionnels partenaires, issus des entreprises les plus innovantes de l'écosystème blockchain et Web3. Cette proximité avec le monde professionnel garantit l'adéquation des formations avec les besoins réels des employeurs.

En somme, la BBS vous offre les clés pour réussir dans la révolution blockchain.

I. Les tendances du marché de l'emploi dans le numérique selon la Grande École du Numérique (GEN)

La Grande École du Numérique (GEN), observatoire gouvernemental chargé d'analyser les évolutions du secteur numérique en France, a publié des données éclairantes sur les tendances du marché de l'emploi dans ce domaine pour l'année 2024.

Le métier le plus demandé actuellement est celui de chef de projet digital, qui requiert des compétences en gestion de projet. Cette tendance se confirme lorsqu'on examine le top 10 des métiers en tension : le Product Manager se hisse à la 6ème place de ce classement. La gestion de projet digital et le management produit figurent d'ailleurs dans le top 3 de l'indice de tension par métier au 1er janvier 2024.

Les recruteurs sont particulièrement en quête de profils de chefs de projet, de Product Managers et de Product Owners. Ces trois intitulés de poste apparaissent dans le top 5 des postes les plus demandés dans la catégorie "Gestion / Pilotage", qui est d'ailleurs la famille de métiers du numérique la plus en tension.

La GEN identifie également l'intelligence artificielle générative et la blockchain comme des sources de métiers porteurs dans le numérique. Selon l'OPIIEC (Observatoire Paritaire des Métiers du Numérique, de l'Ingénierie, des Études et du Conseil et de l'Évènement), 78% des entreprises du secteur numérique manquent de talents formés à la blockchain, et 69% d'entre elles sont prêtes à recruter des profils juniors. La GEN estime que la blockchain va créer 500 000 emplois en France d'ici 2030.

Enfin, la GEN souligne l'importance de l'agilité et de la flexibilité dans le secteur numérique. France Travail rappelle que, dans un secteur aussi mouvant, les compétences clés attendues sont la capacité à être agile, à travailler de façon flexible, à effectuer une veille constante et à se former en continu pour suivre la rapide évolution des technologies.

Face à ces tendances, il est crucial pour les acteurs de la formation de proposer des cursus adaptés, permettant aux apprenants d'acquérir les compétences recherchées par les entreprises. C'est précisément le positionnement de la Blockchain Business School (BBS), comme nous allons le voir dans la partie suivante.

II. La Blockchain Business School (BBS), une réponse adaptée aux besoins du marché

Face à ces tendances du marché de l'emploi dans le numérique, la Blockchain Business School (BBS) se positionne comme un acteur clé de la formation aux métiers de la blockchain et du Web3. La BBS propose notamment une formation de Chef de projet / consulting blockchain, qui intègre des modules de product ownership et d'autres compétences métier essentielles. Cette formation répond parfaitement aux besoins des entreprises, qui recherchent des profils capables de gérer des projets innovants dans l'écosystème Web3.

Toutes les formations dispensées par la BBS sont sanctionnées par une certification en gestion de projet via les méthodes agiles. Cette approche pédagogique est en phase avec les attentes du marché, qui valorise l'agilité et la flexibilité dans un secteur en constante évolution.

La BBS se distingue également par sa spécialisation dans les technologies blockchain et d'intelligence artificielle. Ces deux domaines, identifiés comme des sources de métiers porteurs par la GEN, sont au cœur de l'offre de formation de l'école.

Pour concevoir ses programmes, la BBS s'appuie sur un réseau de plus d'une centaine de professionnels partenaires, issus des entreprises les plus innovantes de l'écosystème blockchain et Web3. Cette proximité avec le monde professionnel garantit l'adéquation des formations avec les besoins réels des employeurs.

En somme, le positionnement de la BBS est en parfaite adéquation avec les recommandations de la GEN pour préparer aux métiers d'avenir du numérique. En misant sur les compétences les plus recherchées (gestion de projet, product management, agilité) et sur les technologies les plus porteuses (blockchain, IA), la BBS offre à ses apprenants les meilleures chances de succès dans un marché de l'emploi en pleine mutation.

Les perspectives d'embauche pour les professionnels formés à la blockchain et au Web3 sont d'ailleurs très prometteuses, comme le montrent les derniers chiffres publiés par l'ADAN (Association pour le Développement des Actifs Numériques), que nous allons détailler dans la partie suivante.

III. Les perspectives d'avenir pour l'industrie du Web3 selon l'ADAN

L'ADAN (Association pour le Développement des Actifs Numériques) a récemment publié les résultats de son étude annuelle sur l'adoption du Web3 et des cryptomonnaies en France et en Europe. Un volet de cette étude était consacré à l'industrie du Web3 et aux entreprises de ce secteur, et les perspectives qui se dégagent sont très encourageantes. Selon l'ADAN, les entreprises du Web3 restent confiantes pour l'année à venir : elles prévoient de recruter et anticipent une croissance de leur chiffre d'affaires annuel. 29% d'entre elles ambitionnent même de doubler leur CA par rapport à 2023.

Cette confiance se traduit également par des projets de levées de fonds : une majorité des entreprises interrogées envisagent de lever des fonds dans un avenir proche, dont 73% dès 2024. Ces levées de fonds permettront de financer la croissance et le développement de nombreux projets innovants dans l'écosystème du Web3.

Ces ambitions de développement vont inévitablement se traduire par de nouveaux recrutements. L'étude de l'ADAN est claire : 86% des entreprises répondantes prévoient d'embaucher en 2024. Ces chiffres témoignent du dynamisme du secteur et des opportunités qui s'ouvrent pour les professionnels formés aux métiers de la blockchain et du Web3.

Dans ce contexte porteur, il est essentiel de se former pour acquérir les compétences recherchées par les entreprises. La Blockchain Business School, avec son offre de formation spécialisée et adaptée aux besoins du marché, apparaît comme un partenaire de choix pour les individus souhaitant se positionner sur les métiers d'avenir du Web3.

En misant dès aujourd'hui sur les compétences clés identifiées par la GEN (gestion de projet, product management, agilité) et sur les technologies les plus porteuses (blockchain, IA), les apprenants de la BBS se donnent les moyens de saisir les opportunités offertes par un secteur en pleine expansion, où les perspectives d'embauche et d'évolution professionnelle sont très prometteuses.

Conclusion

Au terme de cette analyse, il apparaît clairement que la blockchain et le Web3 sont en passe de révolutionner en profondeur le marché de l'emploi dans le secteur numérique. Les tendances identifiées par la Grande École du Numérique (GEN), qu'il s'agisse de la prédominance des métiers de la gestion de projet ou de l'émergence de l'IA et de la blockchain comme sources de métiers porteurs, dessinent un paysage où la formation devient un enjeu stratégique.

Dans ce contexte, la Blockchain Business School (BBS) se positionne comme un acteur majeur pour répondre aux besoins en compétences des entreprises du Web3. Notre offre de formation, axée sur les compétences clés identifiées par la GEN et sur les technologies les plus porteuses, est en parfaite adéquation avec les attentes du marché. En formant des professionnels agiles, capables de gérer des projets innovants dans l'écosystème du Web3, la BBS contribue activement à l'émergence d'une nouvelle génération de talents, prêts à saisir les opportunités offertes par la blockchain.

Car les perspectives sont là : comme le montre l'étude de l'ADAN, les entreprises du secteur sont confiantes dans l'avenir, prévoient de recruter massivement et d'investir dans leur développement. Pour les professionnels formés aux métiers du Web3, c'est une véritable manne d'opportunités qui se profile.

Alors, si vous êtes tentés par une carrière dans ce secteur d'avenir, n'hésitez plus: formez-vous dès maintenant aux métiers de la blockchain et du Web3.

Avec la Blockchain Business School, vous vous donnez les moyens d'acquérir les compétences recherchées par les entreprises les plus innovantes, et de saisir les opportunités offertes par une industrie en pleine expansion. La révolution blockchain est en marche, et elle a besoin de talents. Serez-vous prêts à en faire partie ?

Arrow-left-shadow
blog

Nous ecrire

Programme Social Impact

Par session, nous sélectionnons 2 profils issus de milieux sociaux modestes ou de zones prioritaires et nous leur offrons la formation.

-5%

pour les détenteurs d'un NFT

NFT Dogami 1
NFT Between Lines
NFT Billy

-10%

pour ceux qui n’ont pas de financement

BBS traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagne r dans votre orientation. Nous vous informons que BBS utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings. Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail au délégué à la protection des données de l’école de votre choix (voir politique de protection des données).

Inscrivez-vousInscrivez-vous 2
Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oops! Something went wrong while submitting the form.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement. Pour plus d'informations, voir la Politique de confidentialités.